Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MiddayWoman

 deco-interieur-style-chalet-cheminee-pierre-tapis-fourru.jpg

 



Alors que nous entrons dans le dernier mois de l'année 2014, j'avais envie de partager avec vous quelques réflexions balayées par des événements récents.

 

Pour moi et autour de moi, novembre a été particulièrement lourd et pesant: beaucoup de séparations, de nécessité d'ajournements, d'ajustements, des décès; pour certains de gros et fatigants nettoyages; et pour beaucoup l'épuisement lié à la fin de l'automne et à la nuit qui nous tombe dessus trop tôt dans la soirée. Nous étions dans la fin de la saison du dépouillement: dépouillements dans nos relations, dépouillements dans nos rythmes de vie, dépouillements dans nos assiètes.  
Sous le dépouillement, en réalité, c'est nous dans notre nudité, authentiques, avec nos désirs profonds que nous rencontrons et que nous sommes sommés de choisir. Choisir encore et encore de se mettre soi en priorité, de s'occuper de soi avant de s'occuper des autres, d'accomplir le Soi avant d'envisager toute collaboration ou union. C'est le prérequis indispensable pour avancer sur nos chemins avec justesse, 
précision et discipline en dépit des avis des autres et des vents contraires. 

Car qui d'autre que nous, nous donnera l'amour et le temps nécessaires pour soi et pour avancer ? Qui, mieux que nous, peut savoir ce dont nous avons besoin pour être enveloppé et préservé durant les longs mois d'hiver?







10630690 861125183921456 4807410744855994918 o


Pour ce premier jour du dernier mois de l'année qui coïncide à Paris avec une brusque arrivée du froid et d'un temps véritablement hivernale, je sens l'importance de faire de nos habitats des lieux cosy, accueillants et chaleureux. Plusieurs personnes de mon entourage sont sur le point de déménager ou cherchent un espace de vie qui leur permettraient de gagner en place et en confort.  
Les mois d'hiver nous enjoignent de nous réfugier à l'intérieur et de prendre soin des zones propices à  notre relaxation,  notre ressourcement et notre régénération. Or nous passons beaucoup de temps dans nos habitats et nous oublions de nous questionner à leurs sujets :

Ai-je fait de ma demeure un nid douillet?
Comporte t-il un espace pour me ressourcer?
Y a t-il un coin pour me blottir, me lover et déguster un bon thé ou un chocolat chaud?
Ai-je emménagé un espace pour rêver, pour créer et propice à l'inspiration? 


 





 

10704033_950409771654758_7977127524713169282_n.jpg


Il n'est pas besoin d'avoir un manoir ni besoin d'attendre les fêtes ou de rejoindre notre dernière demeure pour vivre notre rêve d'une maison qui nous ressemble, qui nous fasse rêver, qui soit notre parfaite et pleine extension.
 

Pour la première fois cette année, alors que je cours d'habitude d'un pays à l'autre pour éviter le froid, je me suis résolue à vivre mon hiver, confortablement installée dans mon appartement que j'ai réaménagé pour l'occasion. J'ai découvert les joies du bon coin et de tous les sites astucieux qui nous permettent, quels que soient nos moyens, de changer, troquer, créer de nouvelles combinaisons de décoration pour innover et mettre de nouvelles énergies dans nos lieux de vie.
Et si 
vous avez décidé de ne rien changer, peut-être s'agit pour vous juste de retrouver cet émerveillement pour tout ce que vous possédez déjà et d'envoyer ainsi davantage d'amour à votre cocon?









nouvelles-images-9874---copie.jpg




Que nos maisons soient un home sweet home ou un home chic home, elles pourraient devenir au niveau micro ce que la source est au niveau macro : un refuge d'amour, de sérénité, de paix, de douceur dans lequel je retrouverai tout ce dont j'ai besoin pour vivre pleinement: un frigo toujours plein qui manifeste l'abondance avec de belles victuailles de qualité; 
un dressing coloré avec des habits et des tissus de belle facture, des matières élégantes, chaudes et des accessoires qui m'inviteraient à jouer tous les matins: quelle est la tenue qui me magnifie le mieux aujourd'hui? 
Car c'est bien de ça dont il s'agit: nous autoriser à être magnifié et oser nous montrer dans toute notre splendeur à l'intérieur ou à l'extérieur !








nouvelles-images-9883---copie.jpg



Notre splendeur ne s'exprime pas uniquement dans notre habillement mais également dans ce que nous décidons d'exprimer de nos talents. Ce mois à venir, alors que nous sommes engloutis par le froid,  que le rythme se ralentit et que nos journées sont les plus courtes, irons nous chercher au creux de nous mêmes, dans nos tripes, ce qui nous anime, ce qui maintient le feu de notre passion sous le blizzard? 
Notre créativité nous hurle comme un loup affamé, à affirmer notre singularité dans des créations peut être moins colorées et gaies qu'au printemps ou en été mais qui auraient l'intensité et la profondeur de la grand mère, qui sa vie durant, a tout donné. Au creux de l'hiver et au plus près de notre cheminée intérieure, dans le chaudron magique de nos déboires, de nos envies et de nos transformations, un grand oeuvre mijote et nous attend pour accomplir l'alchimie finale, une oeuvre qui ait du corps, notre corps!










10712_818494398210537_7381754357085147503_n.jpg

 

Depuis plusieurs mois je prends grand soin du mien car j'ai compris qu'il détenait concrètement tout mon potentiel d'épanouissement et de réalisation. Je suis notamment très à l'écoute de ses besoins alimentaires et de ses envies de mouvements. Je lui accorde tous les jours au moins 15 à 20 minutes de sport et il me le rend au centuple. Ainsi, sans avoir à courir à gauche ou à droite, de salle de sport en salle de danse, je me donne quotidiennement ce dont j'ai envie, de la musique pour danser, des mouvements suggérés par un kiné, des postures de yoga, et très vite car le corps sait (!), il innove et bouge sans que je décide quoique ce soit. 
J’assiste quotidiennement subjuguée et ébahie à l'intelligence vivante, vibrante et joueuse de mon corps que j'ai longtemps cru dompter et qui retrouve sa force et sa souplesse
. En attendant, lui aussi, se met au rythme de décembre et demande beaucoup de sommeil et de repos. 



 






 

Fotolia_37783997_S.jpg


J'aime particulièrement le mois de décembre car il est plein de promesses de se régaler de mets savoureux. Le chocolat, notamment, aliment du plaisir et allié du désir
. Pour terminer l'année sur une note fondante et se délecter enfin de toutes les réjouissances que la terre nous offre généreusement, en profiter totalement sans honte et sans aucune culpabilitéCar qu'en est-il de la vie sans jouissance?


 








nouvelles-images-9845---copie.jpg



Pour finir, les possibles neiges à venir me rappellent les traditions premières qui les associent au pays des morts. Mes pensées vont particulièrement à toutes les personnes qui ont perdu un être cher récemment, qui entrent dans ces mois de fêtes et de célébrations, leur rappelant le manque d'un des membres de leur famille. Je leur adresse toute ma compassion et surtout je nous invite à savourer notre chance de nos grandes tablées en famille et de la présence, précieuse, des êtres que nous aimons. 
Finalement, une des grandes leçons de tout notre cheminement nous ramène constamment à l'essentiel, au bonheur simple et intense des     partages, des joies et des célébrations avec ceux que nous chérissons; car c'est indiscutablement  tout ce qui en fait l'essence d'un foyer.





Ainsi soit- il pour ce mois de décembre, amoureusement léchés par les douces flammes de l'âtre de nos chalets, concoctant sous cette pâle lumière d'hiver un chef d'oeuvre qui ait du corps; et plein de ravissements à l'idée de célébrer cette fin d'année avec nos proches.


Je nous souhaite une merveilleuse fin d'année!


nouvelles-images-9953---copie.jpg

 

 

 

 


Commenter cet article

Nono 02/12/2014 21:34

Merci pour ce bel article c'est vrai malgré des chamboulements aussi bien affectifs que personnels il faut retenir l'essentiel qu'est qui est le plus important le bien être de soi ou des autres!!
Et cela commence par apprécier chaque moment même douloureux car il va nous permettre d'aller de l'avant et de se recentrer sur nous même et surtout d'avancer, atteindre également le bonheur. Bonne
fête de fin d'année à tous.